CHARLOTTE DE PETITS BEURRE SANS SUCRE

04/02/2014

Liste de courses

Pour la crème au beurre

  • 100g de beurre
  • 100g de Tagatesse
  • 1 c. à s. de TagaCao ou cacao en poudre

Pour la Charlotte

  • 36 biscuits Petit Beurre sans sucre
  • 300g de Chocolat pur sans sucre
  • 2 c. à s. de lait

Préparation

Battre le beurre avec la Tagatesse et la poudre de cacao jusqu’à ‘obtention d’un mélange mousseux pour réaliser la crème au beurre.

Disposer neuf biscuits  sur un plat et les badigeonner avec une couche de crème au beurre et couvrir d’une nouvelle couche de biscuits.

Procéder ainsi jusqu’à ce que tout soit épuisé. Veiller néanmoins à terminer par une couche de biscuits.

Faire Fondre le chocolat avec le lait dans une casserole et bien mélanger. Verser le chocolat fondu sur la tarte aux biscuits et la décorer

Non class , , , ,

GOOGLE VEUT CRÉER DES LENTILLES POUR AIDER LES DIABÉTIQUES

25/01/2014

 

Ces lentilles fonctionnent en « utilisant une petite puce connectée et un capteur de glucose miniature, qui sont enfermés entre deux couches de matériaux dont on fait les lentilles de contact ».

 

Le « Google lab », connu pour travailler sur des projets atypiques, a annoncé jeudi 16 janvier qu’il était en train de mettre au point des lentilles de contact susceptibles d’aider les personnes diabétiques à gérer leur taux de sucre.

« Nous sommes en train de tester des lentilles intelligentes fabriquées pourmesurer le taux de glucose dans les larmes », ont expliqué les deux personnes à l’origine du projet, Brian Otis et Babak Parviz, dans une publication sur un blog.

Ces lentilles fonctionnent en « utilisant une petite puce connectée et un capteur de glucose miniaturisé, qui sont enfermés entre deux couches de matériaux dont on fait les lentilles de contact », ont-ils ajouté.

DES « PROJETS QUI PEUVENT PARAÎTRE ÉTRANGES »

Selon eux, des tests cliniques ont déjà été effectués sur le projet, qui n’en est qu’àses débuts, et des discussions sont en cours avec la FDA, l’Agence des médicaments américaine. Les prototypes de ces lentilles peuvent déterminer la quantité de glucose dans les larmes chaque seconde. Les chercheurs étudient la possibilité d’intégrer des signaux lumineux qui préviendraient les utilisateurs quand certains seuils de glucose sont dépassés.

« Nous avons toujours dit que nous cherchions à travailler sur des projets qui peuvent paraître étranges », ont encore noté Brian Otis et Babak Parviz. « Mais alors que la Fédération internationale du diabète a déclaré que le monde était en train de “perdre la bataille du diabète”, nous pensions que ce projet valait la peine d’être développé », ont-ils conclu.

 

Non class ,

CONFITURE DE RHUBARBE SANS SUCRE ET ABRICOTS SECS

25/01/2014

Liste de courses

  • 1kg de rhubarbe
  • 1 sachet d’abricots séchés (200g)
  • 1 sachet de pectine
  • 250g de Tagatesse
Préparation
Couper la rhubarbe en petits morceaux et mélanger la avec la Tagatesse.
Laisser reposer durant 1 nuit.
Laisser macérer les abricots séchés durant 1 nuit dans de l’eau.
Le jour suivant, couper les abricots macérés.
Mélanger la rhubarbe et la Tagatesse avec les abricots coupés (sans le jus) et le sachet de pectine.
Faire bouillir durant 1 minute.
Verser votre confiture dans des coupelles et bien couvrir.
Laisser refroidir votre confiture durant 12 heures.
Source: DamhertNutrition

Non class , ,

Protéine qui pourrait prédire les risques de Diabète

19/01/2014

Des chercheurs montréalais ont découvert qu’une protéine située dans les tissus musculaires pourrait contribuer au développement du diabète de type 2 à l’âge adulte.

797846 etude menee chercheurs montrealais suggere Une protéine permettrait de prédire les risques de diabète de type 2Une étude menée par des chercheurs montréalais suggère que de faibles niveaux de la protéine PGC-1a dans le muscle pourraient s’avérer une façon prometteuse de prédire tôt les risques de diabète de type 2
PHOTO REUTERS

Les résultats de l’étude, publiée mercredi dans la revue American Journal of Physiology – Endocrinology and Metabolism, laissent entrevoir une nouvelle façon de prédire tôt les risques de diabète et même de prévenir ou retarder la progression de la maladie.

L’équipe de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) dirigée par la docteure Jennifer Estall, a d’abord constaté que les jeunes souris dépourvues d’une certaine protéine qui régule la production d’énergie dans les cellules, apparaissaient plus saines puisqu’elles avaient un taux de sucre plus bas avant et après les repas.

Les chercheurs ont donc émis l’hypothèse que des niveaux plus bas de cette protéine étaient préférables, mais ils ont plutôt constaté qu’en vieillissant, les souris dépourvues de cette protéine (la protéine PGC-1a) développaient une intolérance au glucose et une résistance à l’insuline importantes, soit des caractéristiques dudiabète de type 2.

Leur constat final a donc été que des niveaux chroniquement faibles de la protéine pourraient contribuer au développement du diabète à l’âge adulte.

L’étude suggère ainsi que de faibles niveaux de la protéine PGC-1a dans le muscle pourraient s’avérer une façon prometteuse de prédire tôt les risques de diabète de type 2 et, surtout, que des médicaments augmentant les niveaux de cette protéine pourraient aider à prévenir ou à retarder la progression de la maladie.

Source : http://www.lapresse.ca/sciences/medecine/201401/15/01-4728884-une-proteine-permettrait-de-predire-les-risques-de-diabete-de-type-2.php    Publié le 15/01/2014

Non class , , ,

BAVAROIS AU CITRON SANS SUCRE

19/01/2014

Ingrédients:

  • 5 gr agar-agar (ou 4 feuilles de gélatine)
  • le jus de 2 citrons
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • le zeste râpé d’ 1 citron
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 60 gr de Tagatesse
  • 200 gr de fromage frais
  • 200 ml de yaourt
  • 1 œuf
  • 1 citron coupé en rondelles et quelques feuilles de mélisse pour la garniture

Préparation:

Faites chauffer l’agar-agar dans le jus de citron avec 2 cuillères à soupe d’eau, le zeste de citron, le gingembre et la Tagatesse.

Continuez à remuer jusqu’à ce que l’ agar-agar soit complètement dissout.

Retirez du feu.

Battre au mélangeur le fromage frais et le yaourt.

Battre les blancs d’œufs en neige et mélangez-les avec le fromage blanc.

Versez l’ agar-agar avec le mélange obtenu.

Versez le tout dans des bols et placez-les au réfrigérateur pendant 3 heures.

Garnissez avec des rondelles de citron et les feuilles de mélisse.

Astuce: Vous pouvez remplacer l’agar-agar par des feuilles de gélatine.

Non class , , ,

FRANGIPANNE SANS SUCRE

04/01/2014

Liste de courses

  • 150g de beurre
  • 150g de Tagatesse
  • 150g de poudre d’amandes
  • 3 oeufs
  • 62g de farine

Préparation

Mélanger le beurre avec le Tagatesse. Mélanger la poudre d’amandes et les oeufs. Former avec la farine un mélange homogène. Mettre la pâte dans un moule recouvert d’un papier sulfurisé. Faites cuire dans un four préchauffé à 160°C pendant 30 minutes.

Non class ,

CARAMEL A LA PISTACHE

13/10/2013

Caramel à la pistache

Ingrédients (4 personnes) :

  • 50g Tagatesse
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 200ml de crème de soja légère
  • 200ml de café fort
  • 2 jaunes d’œufs
  • Une pincée de sel
Pour la finition:
  • 50g de pistaches

Préparation :

Mettez 30g de Tagatesse et 1 cuillère à soupe d’eau dans une casserole et cuire à un feu moyen.

Continuez à remuer jusqu’à la Tagatesse soit fondue et commence à caraméliser.

Retirez du feu et ajoutez  la crème, en remuant lentement le café.

Gardez en remuant.

Placez la casserole sur un feu et laissez bouillir pendant 1 minute.

Fouettez 20g de Tagatesse avec les jaunes d’œufs et une pincée de sel jusqu’à la masse devienne jaune clair.

Mélangez délicatement le mélange aux œufs dans le mélange de crème et cuire pendant 2 minutes.

Versez dans des bols allant au four et placez-les dans un plat avec de l’eau.

Faites cuire 35 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Laissez refroidir et saupoudrer de pistaches hachées

Source: DamhertNutrition 

 

Non class , ,

GREFFE DE CELLULES MERES

23/09/2013

 

 

Des millions de diabétiques pourraient à l’avenir se passer de leurs injections d’insuline si l’efficacité d’une nouvelle technique de greffe de cellules mères dans le pancréas, expérimentée avec succès par un groupe de médecins argentins, devait être confirmée à grande échelle. 

Cette méthode inédite n’induit pas de risques de rejet du greffon, ne nécessite pas d’hospitalisation prolongée et peut être réalisée par n’importe quel spécialiste en endoscopie, a expliqué à l’AFP le cardiologue argentin Roberto Fernández Viña.

Le Dr Viña est le coordinateur de l’équipe qui a réalisé avec succès la première greffe de ce type chez un patient insulino-dépendant à la Clinique San Nicolas, située dans la ville éponyme (à 270 km au nord de Buenos Aires).

La méthode consiste à extraire des cellules-mères de l’os iliaque et après un traitement en laboratoire à les implanter dans le pancréas grâce à un cathéter introduit dans l’artère fémorale, voie d’accès au pancréas.

«Il s’agit d’une technique inédite parce qu’elle fait appel à des cellules mères et non à des cellules embryonnaires comme cela se faisait jusqu’à maintenant et par la voie d’accès choisie, une artère directe et non une veine périphérique», a souligné le Dr Viña. La méthode, selon lui, «ouvre un champ de recherche énorme» pour le traitement d’autres pathologies, comme l’hépatite C.
Les cellules mères présentent la propriété de «copier» les informations qu’elles rencontrent dans l’organe où elles sont déposées.

Les diabétiques souffrent d’une carence dans le pancréas de cellules «beta», chargées de produire l’insuline qui permet à l’organisme de réguler les niveaux de glucose dans le sang. L’introduction de cellules mères dans le pancréas stimule la reproduction des cellules beta, augmentant ainsi la capacité de production d’insuline nécessaire pour équilibrer le taux de sucre.

Le 3 janvier, l’équipe du Dr Viña a réalisé la première greffe de ce type chez un patient de 42 ans contraint de s’injecter de l’insuline depuis dix-sept ans.

Les tests effectués depuis incitent à l’optimisme dans la mesure où les niveaux de glucose dans le sang du patient se sont stabilisés sans aide pharmaco-chimique.

«De toutes manières, il faut rester prudent…», a averti le médecin. «Chaque patient est un cas distinct» et il est possible que le pancréas réponde de manière diverse en cas de greffe.

La nouvelle technique est le fruit d’une recherche engagée en 2003 en Argentine sur l’implantation de cellules-mères dans le coeur pour réparer des tissus endommagés à la suite d’un infractus.

La thérapie cellulaire est une intervention qui peut être effectuée plusieurs fois chez le même patient, qui peut rentrer chez lui le lendemain de l’opération.

Une deuxième étape débutera le 1er février avec la sélection de 35 patients entre 22 et 65 ans, sur les 500 volontaires pour une greffe.

«Nous allons retenir à la fois des diabétiques dont les cellules beta ne peuvent déjà plus produire d’insuline et d’autres qui doivent renforcer leur production d’insuline à travers la prise de médicaments», a-t-il dit.

«Nous souhaitons en faire un traitement dont on puisse voir rapidement les résultats, sans qu’il y ait besoin d’attendre des années», alors que la maladie connait une forte recrudescence du fait de l’obsésité et la vie sédentaire.

On estime que 2,5 % de la population argentine (soit près d’un million de personnes) souffre de diabète, même si beaucoup de personnes touchées ignorent leur condition.
Référence : http://www.cyberpresse.ca/technosciences/article/article_complet.php?path=/technosciences/article/22/1,5296,0,012005,895791.php

Non class , ,

LE PANCREAS ARTIFICIEL

23/09/2013
11/07/2013Par ActimageAdmin

Le Pancréas artificiel s’améliore sur le traitement de pompe à insuline en Diabète de type 1

Le pancréas artificiel est un système de délivrance d’insuline par une pompe directement à partir du niveau de glucose déterminé par un capteur implanté sous la peau. Ainsi le patient n’a plus à intervenir, ce système se charge de tout. Une nouvelle étude montre son intérêt vis-à-vis d’une insulinothérapie classique.

Les avancées dans le domaine du pancréas artificiel ont été régulières ces dernières années : ainsi, il a été montré que, dans le cadre d’un pancréas artificiel, une injection d’insuline et de glucagon est préférable à une injection d’insuline seule. De plus, en 2011, l’équipe du Pr Renard, à Montpellier, a permis à un patient diabétique équipé d’un pancréas artificiel de passer une nuit hors de l’hôpital, préfigurant un traitement ambulatoire.

Aujourd’hui, une nouvelle étude menée par des chercheurs canadiens vient de montrer que le pancréas artificiel à double hormones (insuline et glucagon) est plus efficace qu’une insulinothérapie classique par pompe. Ainsi, le système du pancréas artificiel améliore le contrôle de la glycémie et surtout réduit de 8 fois le risque d’hypoglycémie, jusqu’à 20 fois pour les hypoglycémies nocturnes. En effet, l’usage de glucagon (hormone hyperglycémiante) permet de ramener la glycémie à des niveaux normaux si celle-ci baisse trop.
Cette étude a été menée sur 15 patients adultes qui portaient une pompe depuis au moins trois mois. Ces patients étaient équipés d’un pancréas artificiel ou d’une pompe seule, et étaient surveillés pendant 15 heures soit une après-midi et une nuit. L’équipe canadienne envisage maintenant des suivis sur de plus longues périodes.

Source :
Canadian Medical Association Journal, 28 janv 2013
Glucose-responsive insulin and glucagon delivery (dual-hormone artificial pancreas) in adults with type 1 diabetes: a randomized crossover controlled trial
Haidar et al.

Auteur : Loïc Leroux

Non class , ,

TARTE AU POTIRON SANS SUCRE

23/09/2013

Ingrédients

  • 500g de potiron pelé et épépiné
  • 60g de beurre
  • 100gr de farine
  • 90gr Tagatesse
  • 1 sachet de levure sèche
  • 100g de poudre d’amandes
  • 3 oeufs séparés
  • le zeste de 1 citron
  • 60g de raisins secs
Préparation
Faites sauter la chair du potiron  avec 30g de beurre dans la poêle jusqu’à ce qu’elle ramollisse  (ou 10 min au micro-ondes dans un plat couvert à 750 Watt sans matière grasse).
Mettez le potiron dans le robot  avec la farine,  la levure, 75gr Tagatesse, la poudre d’amandes,  les jaunes d’œufs et le zeste de citron.
Mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Battez les blancs d’œufs en neige avec le reste de la Tagatesse (15gr) .
Ajoutez les raisins secs  à la pâte.
Mélangez délicatement les blancs d’œufs avec le mélange de pâte.
Graissez un moule à gâteau de 23 cm de diamètre avec le  beurre et saupoudrez le avec de la farine.
Versez la pâte dans le moule à gâteau.
Cuire au four pendant environs 45 min au milieu du four préchauffé à 180°C. Mettez le gâteau sur une grille et laissez refroidir.
Source: DamhertNutrition

Non class , , ,