Archive

Archives pour 08/2013

Diabète : un nouveau traitement par l’insuline suscite l’espoir

04/08/2013

SANTÉAvec plus de 3 millions de personnes atteintes, le diabète pourrait toucher un Français sur 10 dans 10 ans. Un nouveau traitement par insuline révolutionnaire pourrait voir le jour dans quelques années.

C’est un espoir pour des millions de diabétiques. Des chercheurs américains d’université de Caroline du Nord et du MIT ont créé une insuline qui pourrait révolutionner la vie des malades : les plusieurs piqures quotidiennes pourraient être remplacé par une seule injection hebdomadaire, rapporte Le Figaro. Pour l’instant, l’expérience n’a été réalisée que chez les souris diabétiques, mais elle a permis de normaliser leur glycémie pour une période supérieure à une semaine avec une seule injection, indique le quotidien.

 

Cette prouesse scientifique repose sur un réseau microscopique, un nanoréseau, de l’ordre du millième de millimètre. Ce nanoréseau a la particularité d’être formé d’enzymes qui vont libérer l’insuline en fonction de la glycémie. Blocage de l’insuline si le taux est normal, libération s’il augmente. Ils réalisent en fait l’action des cellules productrices d’insuline du pancréas lorsque l’on ne souffre pas de diabète. La prochaine étape de cette découverte sera l’expérimentation humaine.

700.000 diabétiques sans le savoir en France

L’Association française des diabétiques qui organise du 3 au 9 juin une semaine de prévention contre cette maladie chronique, estime à 700.000 le nombre de personnes en France qui sont diabétiques sans le savoir. « On estime à 700.000 le nombre de diabétiques qui s’ignorent », a indiqué Gérard Raymond, président de l’AFD dans un communiqué de présentation de « la 2e Semaine nationale de prévention du diabète ». « Avec plus de 3 millions de personnes atteintes, soit 5% de notre population, cette épidémie silencieuse et galopante pourrait toucher un Français sur 10 dans 10 ans », poursuit le responsable.

Ce chiffre s’explique par le développement du diabète de type 2, se développant chez les personnes plus âgées et qui peut passer inaperçu pendant des années. On compte en moyenne 5 à 10 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic du diabète, souligne l’AFD. Ces diagnostics tardifs engendrent des complications « dramatiques », selon l’association. Le diabète est la 1e cause de cécité avant 65 ans, la 1e cause d’amputation hors accident et la 2e cause de maladies cardiovasculaires. 30.000 décès lui sont imputables chaque année. L’AFD va proposer au grand public, durant toute cette semaine de mobilisation, des « tests de dépistage » consistant en un questionnaire pour évaluer les risques de développer un diabète de type 2.

Edité par A.B.
le 05 juin 2013 à 11h58 , mis à jour le 05 juin 2013 à 12h01.

Non class , , ,

CARPACCIO DE PECHE POCHEE AU VIN ET AUX EPICES ET SORBET MELON SANS SUCRE

04/08/2013

6 personnes

Préparation : 20 mn

Cuisson : 10 mn

 

Ingrédients :

  • 4 pêches jaunes
  • 2 melons
  • 50 g de Tagatesse en vente sur www.mercadiabet.fr
  • 50 cl de vin rouge
  • 6  badianes ou anis étoilé
  • 6 brins de verveine
  • 3 bâtons de cannelle
  • 50 cl de sorbet de melon.

 

Préparation :

Peler les pêches, ôter les noyaux et couper les en tranches fines.

Dans une sauteuse verser le vin rouge avec les bâtons de cannelle, les badianes et la Tagatesse

Faire chauffer 10 minutes  à feu doux.

Couper un melon en deux. Retirer les graines. Découper le en 6 tranches.

Placer une tranche de melon par assiette à dessert.

Couper le deuxième  en deux. Evider le  avec une cuillère parisienne.

Répartir les billes dans les assiettes.

Egouter délicatement les pêches.

Dans chaque assiette disposer une dizaine de tranches de pêches.

Arroser de vin aux épices.

Déposer une boule de sorbet sur les pêches.

Décorer de badiane,  bâton de cannelle, et d’un brin de verveine.

Déguster.

 

Non class , , ,