Archive

Archives pour 10/2012

Crumble Chaud aux Pommes Sans Sucre

17/10/2012

Liste des ingrédients  (pour 4 personnes) :

  • 2 bocaux de compote de pommes  sans sucre.
  • 1 grande c. à s. de gingembre frais (haché menu)
  • Une pincée de cannelle
  • Le jus et l’écorce râpée de 1 orange
  • 125g de muesli sans sucre
  • 50g de biscuit intégral
  • 25g de beurre

Préparation

Mélanger la compote de pommes avec le gingembre, le jus d’orange, l’écorce râpée et la cannelle.

Verser le mélange aux pommes dans un plat allant au four.

Mélanger tous les autres ingrédients (éclats de biscuit, muesli).

Recouvrir le mélange aux pommes avec celui-ci pour former une croûte et enfourner pendant +/- 20 minutes dans un four préchauffé à 200 °C.

Source: Damhert Nutrition

Non class , , ,

LA MALADIE COELIAQUE

17/10/2012

 

Qu’est-ce que c’est?

La maladie cœliaque, ou autrement dit l’intolérance au gluten, est une affection chronique de l’intestin grêle qui impose un régime sans gluten tout au long de la vie. Le gluten est une protéine qui dans la nature est présente dans les céréales, notamment dans le froment, le seigle, l’orge, le kamut et l’épeautre, et bien évidemment dans les produits dérivés. L’observation stricte d’un régime sans gluten permet de guérir les villosités intestinales, et les malaises diminuent lentement. La muqueuse intestinale ne se guérit qu’après un ou deux ans. Comme il s’agit d’une maladie chronique, le régime doit être observé à la lettre toute la vie durant.

Symptômes

Seules des analyses de sang et d’urine destinées à vérifier la présence ou non d’anticorps contre le gluten dans l’organisme permettent d’établir l’intolérance au gluten. La certitude ne s’obtient que par le biais d’une biopsie intestinale. De nombreux symptômes peuvent toutefois dénoter une intolérance au gluten. Ils diffèrent suivant l’âge.

Symptômes chez les enfants Symptômes chez les adultes
ventre gonflé diarrhée
manque d’appétit perte de poids
vomissement anémie
insuffisance pondérale fatigue
aphtes douloureux répétitifs dans la bouche mauvaise humeur
émail sous-développé douleur osseuse
anomalies de croissance dérèglement du cycle menstruel
finesse des membres anomalies des muqueuses buccales
un sentiment de maladie généralisé

 

Alimentation

Les personnes souffrant de la maladie cœliaque doivent suivre un régime sans gluten très strict. Il est capital de consommer les substituts appropriés qui contiennent les éléments nutritifs nécessaires.

L’hygiène joue également un rôle important. Tout doit pour ainsi dire être et fabriqué sans gluten! Des miettes qui subsistent dans un beurrier ou sur la table peuvent déjà présenter un risque.

 

Non class , , ,

Nouveauté traitement diabète

02/10/2012

Résumé de la conférence du 18 mars 2011 :
« Nouveautés dans le traitement du diabète »
par Madame Marie STRIVAY, Diabétologue
Pour élaborer de nouveaux traitements, il faut comprendre les causes de la maladie afin de prévenir son apparition
 Lutter contre les facteurs causals
 Guérir la maladie

LES MECANISMES EN BREF
La pathophysiologie du diabète de type 2 inclut trois principaux déficits : le déficit en insuline au niveau du pancréas, le trop de glucose produit par le foie et la résistance à l’insuline (diminution de la captation de glucose) due aux muscles et à l’excès de graisses.
Pour le diabète de type 1, les facteurs génétiques et instrumentaux entraînent une réponse auto-immune provoquant la diminution progressive de la production d’insuline par les cellules des îlots de Langherans (phase de pré-diabète asymptomatique qui dure en moyenne entre 5 et 10 ans suivie de la phase symptomatique, le diabète de type 1).

LES TRAITEMENTS CLASSIQUES INCONTOURNABLES

L’EXERCICE PHYSIQUE :

Effets positifs sur la condition physique générale
 L’état psychologique
 Meilleur contrôle du poids
 Diminution du risque d’ostéoporose et d’atteinte articulaire
 Diminution du risque de maladie du coeur et des vaisseaux
 Chez les diabétiques: meilleur contrôle des glycémies, amélioration de
la sensibilité à l’insuline, prévention des complications à long terme

Recommandations préalables :
- Faites un test de glycémie avant et après l’activité physique.
- Prévoir un test au milieu de l’activité si celle-ci est prolongée.
- Apprendre à prévenir et à soigner les hypoglycémies. Votre équipe soignante peut vous aider à planifier vos repas, collations et prises de médicaments en fonction de l’activité.
- Apporter toujours un jus ou boisson gazeuse sucrée, des raisins ou des
comprimés de sucre en cas d’hypoglycémie.
- Continuer à surveiller les glycémies de plus près jusqu’à 24 heures après
l’activité, surtout si elle était prolongée.
- Les personnes avec un diabète de type 1 et un taux de glucose supérieur à 260 mg/dl doivent vérifier la présence de corps cétoniques dans l’urine: ne

PAS FAIRE d’ACTIVITE PHYSIQUE si ceux-ci sont détectés.
- Discuter avec le médecin si les symptômes suivants surviennent pendant ou après une activité : nausées, évanouissement, troubles de la vision,
étourdissements, souffle court.
- Porter des souliers appropriés à l’activité choisie.
- Inspecter les pieds soigneusement après.
- Prévoir une période d’échauffement avant et de retour au calme après.

LE REGIME DIABÉTIQUE :
 ESSENTIEL !
 Indispensable pour rendre le traitement médicamenteux efficace.
 Equilibré et normocalorique (sauf si excès de poids…).
 Les collations: nécessaires dans certains types de traitements.
 3 grands principes: variété, modération, plaisir et convivialité!

LES NOUVEAUTES PROPRES AU DIABETE DE TYPE 2

LE SYSTEME INCRETINE
Découverte de nouvelles hormones intervenant dans la régulation de la
glycémie: LES INCRETINES
Ce sont des hormones sécrétées par le tube digestif, en réponse à un repas, et qui ont pour effet:
 de stimuler la sécrétion d’insuline
 de réduire la production de glucagon (qui fait augmenter le taux de sucre
via le foie)

Mode d’action des incrétines dans la réduction de l’hyperglycémie
- Stimulation glucose-dépendante de la sécrétion d’insuline
- Inhibition glucose-dépendante de la sécrétion de glucagon
- Ralentissement de la vidange gastrique
- Amélioration de la fonction de la cellule ?
- Augmentation de la quantité de cellules ?, de la sécrétion et de la néogenèse
des îlots (études animales)
Les médicaments qui dépendent du système incrétine

LES INCRÉTINO-MIMÉTIQUES
- Produits qui s’administrent par injection en souscutané,
1 (Victoza) ou 2 fois (Byetta) par jour.
- Miment l’effet des incrétines physiologiques (à doses supérieures à la norme)
- Effets :
 Diminution de la glycémie
 Réduction de poids (en moyenne 5 kg)
 PAS d’hypoglycémie
 PAS d’ajustement des doses
- Effets secondaires :
 Nausées (transitoires) par ralentissement de la vidange gastrique
- Pour être efficaces : nécessitent la présence d’une sécrétion d’insuline
endogène suffisante

- Indications :
 Diabète de type 2
 PAS diabète de type 1, ni diabète gestationnel
- Remboursement en Belgique :
 Après échec de l’association de 2 médicaments
 PAS en association avec l’insuline


Catégorie A
LES GLIPTINES
- Molécules qui empêchent la dégradation naturelle mais rapide des incrétines sécrétées
- Prolongent l’effet des incrétines
- Prise orale, 1 ou 2 fois par jour
- Effets :
 Diminution de la glycémie
 PAS de prise de poids
 PAS d’hypoglycémie
- Indications :
 Diabète de type 2
- Remboursement en Belgique :
 Après échec d’une monothérapie par metformine (Glucophage)
 Catégorie A
- Spécialités disponibles :
 Januvia (Janumet)
 Galvus (Eucreas)
 Onglyza
NOUVEAUTÉS THÉRAPEUTIQUES EN INSULINOTHERAPIE
INSULINES À NOTRE DISPOSITION

- Insulines humaines
- Analogues de l’insuline
Insuline humaine à action rapide
Actrapid®
Solution d’insuline
• début d’action : 30 min
• pic d’action : 1 à 3 heures
• durée d’action : 8 heures
Insuline humaine à action prolongée
Insulatard®
Insuline isophane
• début d’action : 1h30 min
• pic d’action : 4 à 12 heures
• durée d’action : 24 heures
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
Insuline humaine à action biphasique
Mixtard® 30
solution d’insuline 30% +
insuline isophane 70%
• début d’action : 30 min
• pic d’action : 2 à 8 heures
• durée d’action : 24 heures

Les Analogues de l’insuline
- Définition : Insuline modifiée dans sa séquence d’acides aminés pour modifier
la cinétique de dissociation
- ANALOGUES rapides :
Humalog, NovoRapid, Apidra
- ANALOGUES lents :
Lantus, Levemir
- ANALOGUES prémixés :
Novomix 30/50/70, Humalog mix 25/50
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24

LES MODES D’ADMINISTRATION DE L’INSULINE
Les limites de la seringue
· une méthode dépassée, incommode en public
· imprécise et rarement discrète
· parfois douloureuse
· gênante, demande beaucoup de temps
· difficulté de prélever une dose exacte d’insuline, même pour le personnel (para-)
médical
· mélanger différentes insulines peut poser des problèmes
Les stylos rechargeables
Kikpen : Humalog Mix, Humalog
Solostar : Lantus et Apidra
La pompe à insuline (externe)
· Débite et injecte en sous cutané
de l’insuline rapide ou
ultrarapide
· Débit basal (peut varier selon le
nycthémère)
· Bolus avant chaque repas
La pompe à insuline couplée à un capteur de glycémie en continu (Real Time)
THÉRAPEUTIQUES À VENIR
- A court terme
 Autres incrétino-mimétiques et glinides
 Byetta LA (1 injection/sem)
 Agonistes amyline = hormone neuroendocrine (pramlintide : Symlin): MA
et ES = incrétino-mimétiques, SC; controle post-prandial chez patients
sous insuline
- A plus long terme
 Insuline orale (capsuline)
 Insuline trandermique (patch)
 Insuline inhalée: coût production trop élevé, semble abandonné
EN CONCLUSION
- A ne pas négliger: Activité physique et alimentation adaptée !
- Intérêt des nouvelles molécules dans le diabète de type 2 :
 Incrétino-mimétiques: perte de poids, pas d’hypoglycémie
 Gliptines: pas de prise de poids, pas d’hypoglycémie, prise orale, pas ou
peu d’effets secondaires (connus)
- Insulinothérapie: analogues d’insuline: plus adaptés, moins de risque d’hypo,
plus d’obligation des collations
- Les techniques d’injection: amélioration en confort et en précision.
Il faut noter que les nouveautés ne s’appliquent pas à tous les patients et qu’un
traitement efficace en cours ne doit en aucun cas être changé.

Non class

nouveauté traitement diabète

02/10/2012

02/10/2012

Résumé de la conférence du 18 mars 2011 :
« Nouveautés dans le traitement du diabète »
par Madame Marie STRIVAY, Diabétologue
Pour élaborer de nouveaux traitements, il faut comprendre les causes de la maladie afin de prévenir son apparition
 Lutter contre les facteurs causals
 Guérir la maladie

LES MECANISMES EN BREF
La pathophysiologie du diabète de type 2 inclut trois principaux déficits : le déficit en insuline au niveau du pancréas, le trop de glucose produit par le foie et la résistance à l’insuline (diminution de la captation de glucose) due aux muscles et à l’excès de graisses.
Pour le diabète de type 1, les facteurs génétiques et instrumentaux entraînent une réponse auto-immune provoquant la diminution progressive de la production d’insuline par les cellules des îlots de Langherans (phase de pré-diabète asymptomatique qui dure en moyenne entre 5 et 10 ans suivie de la phase symptomatique, le diabète de type 1).

LES TRAITEMENTS CLASSIQUES INCONTOURNABLES

L’EXERCICE PHYSIQUE :

Effets positifs sur la condition physique générale
 L’état psychologique
 Meilleur contrôle du poids
 Diminution du risque d’ostéoporose et d’atteinte articulaire
 Diminution du risque de maladie du coeur et des vaisseaux
 Chez les diabétiques: meilleur contrôle des glycémies, amélioration de
la sensibilité à l’insuline, prévention des complications à long terme

Recommandations préalables :
- Faites un test de glycémie avant et après l’activité physique.
- Prévoir un test au milieu de l’activité si celle-ci est prolongée.
- Apprendre à prévenir et à soigner les hypoglycémies. Votre équipe soignante peut vous aider à planifier vos repas, collations et prises de médicaments en fonction de l’activité.
- Apporter toujours un jus ou boisson gazeuse sucrée, des raisins ou des
comprimés de sucre en cas d’hypoglycémie.
- Continuer à surveiller les glycémies de plus près jusqu’à 24 heures après
l’activité, surtout si elle était prolongée.
- Les personnes avec un diabète de type 1 et un taux de glucose supérieur à 260 mg/dl doivent vérifier la présence de corps cétoniques dans l’urine: ne

PAS FAIRE d’ACTIVITE PHYSIQUE si ceux-ci sont détectés.
- Discuter avec le médecin si les symptômes suivants surviennent pendant ou après une activité : nausées, évanouissement, troubles de la vision,
étourdissements, souffle court.
- Porter des souliers appropriés à l’activité choisie.
- Inspecter les pieds soigneusement après.
- Prévoir une période d’échauffement avant et de retour au calme après.

LE REGIME DIABÉTIQUE :
 ESSENTIEL !
 Indispensable pour rendre le traitement médicamenteux efficace.
 Equilibré et normocalorique (sauf si excès de poids…).
 Les collations: nécessaires dans certains types de traitements.
 3 grands principes: variété, modération, plaisir et convivialité!

LES NOUVEAUTES PROPRES AU DIABETE DE TYPE 2

LE SYSTEME INCRETINE
Découverte de nouvelles hormones intervenant dans la régulation de la
glycémie: LES INCRETINES
Ce sont des hormones sécrétées par le tube digestif, en réponse à un repas, et qui ont pour effet:
 de stimuler la sécrétion d’insuline
 de réduire la production de glucagon (qui fait augmenter le taux de sucre
via le foie)

Mode d’action des incrétines dans la réduction de l’hyperglycémie
- Stimulation glucose-dépendante de la sécrétion d’insuline
- Inhibition glucose-dépendante de la sécrétion de glucagon
- Ralentissement de la vidange gastrique
- Amélioration de la fonction de la cellule ?
- Augmentation de la quantité de cellules ?, de la sécrétion et de la néogenèse
des îlots (études animales)
Les médicaments qui dépendent du système incrétine

LES INCRÉTINO-MIMÉTIQUES
- Produits qui s’administrent par injection en souscutané,
1 (Victoza) ou 2 fois (Byetta) par jour.
- Miment l’effet des incrétines physiologiques (à doses supérieures à la norme)
- Effets :
 Diminution de la glycémie
 Réduction de poids (en moyenne 5 kg)
 PAS d’hypoglycémie
 PAS d’ajustement des doses
- Effets secondaires :
 Nausées (transitoires) par ralentissement de la vidange gastrique
- Pour être efficaces : nécessitent la présence d’une sécrétion d’insuline
endogène suffisante

- Indications :
 Diabète de type 2
 PAS diabète de type 1, ni diabète gestationnel
- Remboursement en Belgique :
 Après échec de l’association de 2 médicaments
 PAS en association avec l’insuline


Catégorie A
LES GLIPTINES
- Molécules qui empêchent la dégradation naturelle mais rapide des incrétines sécrétées
- Prolongent l’effet des incrétines
- Prise orale, 1 ou 2 fois par jour
- Effets :
 Diminution de la glycémie
 PAS de prise de poids
 PAS d’hypoglycémie
- Indications :
 Diabète de type 2
- Remboursement en Belgique :
 Après échec d’une monothérapie par metformine (Glucophage)
 Catégorie A
- Spécialités disponibles :
 Januvia (Janumet)
 Galvus (Eucreas)
 Onglyza
NOUVEAUTÉS THÉRAPEUTIQUES EN INSULINOTHERAPIE
INSULINES À NOTRE DISPOSITION

- Insulines humaines
- Analogues de l’insuline
Insuline humaine à action rapide
Actrapid®
Solution d’insuline
• début d’action : 30 min
• pic d’action : 1 à 3 heures
• durée d’action : 8 heures
Insuline humaine à action prolongée
Insulatard®
Insuline isophane
• début d’action : 1h30 min
• pic d’action : 4 à 12 heures
• durée d’action : 24 heures
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
Insuline humaine à action biphasique
Mixtard® 30
solution d’insuline 30% +
insuline isophane 70%
• début d’action : 30 min
• pic d’action : 2 à 8 heures
• durée d’action : 24 heures

Les Analogues de l’insuline
- Définition : Insuline modifiée dans sa séquence d’acides aminés pour modifier
la cinétique de dissociation
- ANALOGUES rapides :
Humalog, NovoRapid, Apidra
- ANALOGUES lents :
Lantus, Levemir
- ANALOGUES prémixés :
Novomix 30/50/70, Humalog mix 25/50
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24

LES MODES D’ADMINISTRATION DE L’INSULINE
Les limites de la seringue
· une méthode dépassée, incommode en public
· imprécise et rarement discrète
· parfois douloureuse
· gênante, demande beaucoup de temps
· difficulté de prélever une dose exacte d’insuline, même pour le personnel (para-)
médical
· mélanger différentes insulines peut poser des problèmes
Les stylos rechargeables
Kikpen : Humalog Mix, Humalog
Solostar : Lantus et Apidra
La pompe à insuline (externe)
· Débite et injecte en sous cutané
de l’insuline rapide ou
ultrarapide
· Débit basal (peut varier selon le
nycthémère)
· Bolus avant chaque repas
La pompe à insuline couplée à un capteur de glycémie en continu (Real Time)
THÉRAPEUTIQUES À VENIR
- A court terme
 Autres incrétino-mimétiques et glinides
 Byetta LA (1 injection/sem)
 Agonistes amyline = hormone neuroendocrine (pramlintide : Symlin): MA
et ES = incrétino-mimétiques, SC; controle post-prandial chez patients
sous insuline
- A plus long terme
 Insuline orale (capsuline)
 Insuline trandermique (patch)
 Insuline inhalée: coût production trop élevé, semble abandonné
EN CONCLUSION
- A ne pas négliger: Activité physique et alimentation adaptée !
- Intérêt des nouvelles molécules dans le diabète de type 2 :
 Incrétino-mimétiques: perte de poids, pas d’hypoglycémie
 Gliptines: pas de prise de poids, pas d’hypoglycémie, prise orale, pas ou
peu d’effets secondaires (connus)
- Insulinothérapie: analogues d’insuline: plus adaptés, moins de risque d’hypo,
plus d’obligation des collations
- Les techniques d’injection: amélioration en confort et en précision.
Il faut noter que les nouveautés ne s’appliquent pas à tous les patients et qu’un
traitement efficace en cours ne doit en aucun cas être changé.

Non class

PROFITEROLES SANS SUCRE

02/10/2012

Ingrédients:

  • 125 ml boisson de soja
  • 1/2de cuillère à café de sel de mer
  •  50g de graisse végétale pour la friture
  •  50g de farine à gâteau
  •  1/2 cuillère à café de levure
  •  1 cuillère à café de Tagatesse
  •  1 oeuf
  Pour la garniture:
  •  125g de fromage frais maigre
Préparation :
Portez la boisson de soja à ébullition et ajoutez le sel et le beurre.
Remuez jusqu’à ce que le beurre soit fondu.
Mélangez la farine avec la levure  et la Tagatesse et ajoutez ce mélange en une seule fois dans le liquide bouillant.
Retirez du feu et battez  vigoureusement jusqu’à obtenir un  ensemble homogène.
Remettez la casserole sur un feu doux et continuez à remuer jusqu’à obtention d’une boule de pâte sèche qui  ne colle plus à la casserole.
Retirez du feu.
Mélangez l’oeuf  dans la pâte.
Tapissez une plaque à biscuits de papier sulfurisé et disposez  la pâte en petits tas sur la plaque .
Cuire les choux 20 minutes dans un four préchauffé à 200°C.
Retirez les Profiteroles  du four et  laissez refroidir.
Remplir chaque profiterole avec une poche à douille remplie du  fromage faible en gras.

 

Source: Damhert Nutrition

Non class ,

POMME CHAUDE AU SPECULOOS SANS SUCRE

02/10/2012

Liste des ingrédients

  • 4 pommes sucrées
  • Jus d’1 citron
  • 1 c. à s. de Tagatesse
  • 8 spéculoos
  • 50g de fromage de chèvre frais
  • Pincée de sel
  • 4 bâtons de cannelle

Préparation

Lavez les pommes,  épluchez les et évidez les.

Citronnez les sur toutes les faces.

Portez l’eau à ébullition avec le Tagatesse et blanchissez y les pommes.

Émiettez les spéculoos et mélangez les miettes au fromage de chèvre, ajoutez une pincée de sel.

Placez les pommes dans un plat allant au four et remplissez les de mélange fromage-spéculoos.

Introduisez z un bâton de cannelle dans chaque pomme et cuisez 30 minutes dans un four préchauffé à 200 °C.

Servez chaud.

 

Source: Damhert Nutrition

Non class , ,